Un soleil écrasant, une maison de famille à Cadaquès en bord de Méditerranée, des enfants, des chiens, une bande d’amis, deux ex maris, un amant, un mystérieux inconnu, des fêtes, de l’alcool, la douceur des soirées d’été, des envies de sexe, brutales et salutaires, les lumières de l’aube, il y a tout cela dans le nouveau roman de Milena Busquets.

La vie qui bouillonne, le désordre qui, chaque instant, proteste contre la douleur. Celle de l’absence de la mère (à qui s’adressent ces pages), de sa mort récente qui accable Bianca, l’héroïne du récit. Bianca, de retour dans le décor de son enfance, ses parfums, son aurore blanche et rose.

Les mots coulent, acides, fluides, frivoles, essentiels, aussi rafraichissants qu’une granita givrée. On a trouvé le roman de l’été.

Roman d'été
Ca aussi, ça passera de Milena Busquets, Gallimard 2015