La semaine parisienne de présentation des défilés Haute Couture étant terminée, les blogs streetstyle regorgent de photographies de silhouettes ultra pointues et au demeurant parfaitement inspirantes. Oui mais voilà, si certains mannequins filiformes peuvent se permettre d’arborer des toilettes pour le moins spectaculaires, la parisienne dans le vent se concentrera sur des looks portables, faciles à s’approprier, et néanmoins plus que parfait. Petit décryptage de trois d’entre eux.

Trois belles de mode, à Paris, en Juillet...

Sans être révolutionnaire, la silhouette d’Emmanuelle Alt est un classique du look casual/rock. Et sa grande simplicité fonctionne toujours. Un slim noir sur des escarpins pointus Isabel Marant, une chemise d’homme bleu ciel, une montre luxe, la féminité étant apportée par les cheveux souples et le teint abricoté. Efficace pour toutes celles qui passent un été studieux au bureau.

Le mannequin estonien Karmen Pedaru, visage phare de la planète mode, nous propose une jolie variation autour du jupon. Long, noir, légèrement transparent, il se veut résolument urbain, évitant ainsi l’écueil des fleurettes niaises ou du color block peu discret. Un look romantico-bohème souligné par un long pull en maille couleur sable. Attention, ce type de silhouette se doit d’être chicisée par des accessoires pointus. Ici, lunettes stylées, sac griffé en python, ongles turquoise et coiffure ébouriffante placent d’office ce look en master classe.

Enfin, la jeune top russe Elena Perminova a choisi de casser une allure minimale chic avec un short en jean coupé bords francs. Son top immaculé et parfaitement structuré, ses ballerines bijoux et son it-bag gagnent ainsi en fraîcheur et coolitude estivale. On retiendra de ce look que le denim destroy (jupe, short, boyfriend) fait parfaitement bon ménage avec des pièces classiques, voir néo-bourgeoises.