Nous poursuivons notre petite veille des fantaisies fashion qui ne passeront pas la saison et que nous pouvons donc éviter d’acquérir à prix d’or. Succomber à la micro tendance, oui, se ruiner bêtement, non merci.

Ainsi, la tendance rodéo girl de l’hiver a tout pour nous plaire. Et avec ses épaules ornées de patch western et de broderies, la chemise Isabel Marant repérée depuis des semaines ne pouvait que nous faire de l’oeil. Oui mais voilà, la dite chemise affiche un prix dépassant les 600 euros, assortie d’une étiquette « Dry clean » des plus contrariantes. D’autant que sa composition (58% viscose et 33% coton) ne justifie pas un aller-retour (et son péage obligatoire) chez le teinturier.

A gauche un modèle Isabel Marant, à droite un modèle Zara

En revanche, la mignonne petite chemise Zara, toute imprimée de chevaux sautillants, que l’on prendra soin de boutonner jusqu’au cou et de glisser dans la taille d’un slim ou d’une jupe en cuir parfaitement coupés, assouvira sans aucun doute nos envies de far west. Et à 39,95€, le billet vaut à lui seul le détour.