En marge des tendances Color Block ou Fluo du moment, un joli vent d’ouest souffle sur nos dressings de printemps, parfumant nos armoires d’effluves fraîches et pimpantes. Cette saison en effet, les créateurs semblent s’être donné le mot pour célébrer en cœur la jeunesse preppy des universités américaines. Une silhouette ultra clean où le blanc est plus blanc que blanc et où le linge sent bon le propre.

Défilés Vanessa Bruno, Isabel Marant, Stella Mc Cartney - PE 2011

Loin d’être ennuyeux, ce style sage en apparence donne lieu à des interprétations et des variations multiples. Si Isabel Marant et Vanessa Bruno, fidèles à leurs styles urbains, enfilent à leurs modèles de légers débardeurs en résille ou de jolis blousons Teddy, détournant ainsi les codes du basket américain, Stella Mc Cartney et Tommy Hilfiger jouent la carte du minimal chic en shorts larges, denim délavé et blazer à rayures Oshkosh. Du côté de chez Lacoste, on dévoile son corps de déesse sous une ample tunique en résille transparente, le tout rehaussé de jolies bottines de patineuses.

Défilés Lacoste, Tommy Hilfiger - PE 2011

Et s’il semble difficile d’arborer au premier degré ce look Campus girls, on pourra en revanche s’amuser à jouer les contradictions: marier le filet résille à un chic pantalon XL, associer son sage chemisier d’écolière ou son mignon blazer à un slim brut ou une jupe en cuir à taille haute.