Color block, fluo, rayures, la mode du printemps-été n’en finit pas d’afficher sa palette vive et insolente, au risque parfois de friser l’overdose vitaminée. Pour calmer le jeu et s’accorder une pause dans cette explosion de couleurs chatoyantes, le choix du blanc s’avère être judicieux et parfaitement adaptable à tous les styles. Les créateurs ne s’y sont pas trompés en jouant allègrement la carte blanche.

Défilés Dries van Noten, Alexander Wang, Calvin Klein

Le blanc minimal

Longtemps cantonné aux chaudes journées estivales et décliné en longues robes bohèmes, le blanc s’invite en ville cette saison, sur des silhouettes ultra épurées et vraiment chics. Chez Dries van Noten, Alexander Wang ou Calvin Klein, l’allure est élégante, d’inspiration masculine et le dress code « cool chic » parfaitement maîtrisé. On pique aux défilés l’idée du pantalon large, du top ceinturé, de la veste de blazer blanche, toujours impec en soirée.

 

Défilés Isabel Marant, Vanessa Bruno, Dsquared2

Le blanc rock

Ce printemps, la rockeuse en herbe oubliera pour un temps ses attributs dark pour irradier toute de blanc vêtue. Isabel Marant, Vanessa Bruno ou encore Dsquared2 ont paré leurs amazones de tenues toutes courtes, fraiches  et pimpantes, mais qui, portées seules, frôleraient presque la mièvrerie. Pour leur donner du caractère, on garde alors l’esprit de la botte en peau dégoulinante, le contraste du blanc sage et de la jupette fluo, les accessoires délicieusement boyish, lunettes à grosses montures, Fedora et derbies bicolores.

Défilés Sonia Rykiel, Dolce & Gabbana

Le blanc girly

Mais cette saison, les vraies filles aussi auront droit au blanc. Sous réserve de ne pas la jouer premier degré version David Hamilton, elles auront même fière allure. On gardera pour nous (en l’adaptant selon nos bourses) l’idée de la sublime dentelle rétro qui donne du mordant  aux silhouettes ultra féminines de Dolce & Gabbana. Sonia Rykiel habille aussi de blanc sa parisienne nonchalante à la démarche chaloupée, mais en réveillant ce dernier avec des accessoires flashy, à l’image de cette belle pochette rayée au format XL. Preuve que la flamboyante octogénaire maîtrise à la perfection le savant mix des tendances.