De Diane Krüger à Kate Moss en passant par Sofia Coppola ou Olivia Palermo, les it-girls en vue ont remisé cet été leurs spartiates hype et autres tropéziennes griffées. Délaissant le temps d’une saison leurs K-Jacques et Rondini préférées, les belles ont toutes craqué pour la traditionnelle espadrille, arborant fièrement leurs semelles en corde low cost.

Il faut dire que l’iconique chaussure de toile, née au cœur des Pyrénées à la fin du XIXème siècle et plébiscitée par les paysans pour sa grande robustesse, a su gagner au fil des décennies tous ses galons fashion, pour récemment inspirer les griffes les plus prestigieuses et s’inviter au cœur des multimarques pointus.

Parfaitement dans l’air du temps, avec son aura authentique et low profile, l’espadrille se marie à merveille à tous les duos de l’été : short en denim/blouse en soie, carrot roulotté/t-shirt loose, pantalon capri/marcel immaculé, robe imprimé animalier/panama. On évitera cependant de l’associer aux longues robes ou autres maxi jupons de saison, la belle révélant tout son charme portée jambes nues et joliment bronzées.

Notre shopping de haut en bas et de gauche à droite: Espadrilles bicolores Chanel, Espadrilles jaune mimosa La maison de l’espadrille (environ 20€), Espadrilles bleu roi Maurice & moi (environ 25€), Espadrilles poudrées Prada, Espadrilles zèbres Espadress (32€), Espadrilles Pare Gabia (environ 30€).