Samedi dernier, Julianne Moore recevait à Cannes le Prix d’Interprétation Féminine pour son rôle dans Maps of the Stars de David Cronenberg. Le rôle d’une actrice fracassée à la carrière déclinante, dans un Hollywood plus cruel que jamais. Dans la vie, la sublime rousse, en couverture de Madame Figaro cette semaine, affiche une cinquantaine éclatante.

cover girl 2

Teint diaphane, peau laiteuse et corps de rêve, la beauté moderne de Julianne Moore impressionne. Femme complète au sommet de son art, son allure sonne juste. Aucun jeunisme pour celle qui ne cache pas son age (53 ans), un chic pointu et une audace intacte qui forcent le respect. Et s’il est malgré tout probable que la divine actrice ait de temps à autre recours à tout ce que la médecine cosmétique de pointe offre comme possibilités, au moins en use-t-elle avec une grande parcimonie, contrairement à la plupart de ses consoeurs du même âge. Well done miss Moore.