Une grande exposition lui est consacrée au musée des Arts Décoratifs, celle-ci a débuté en  juillet et se tiendra jusqu’au 21 novembre 2011. L’occasion de mettre en perspective le travail singulier du créateur. Amateur reconnu de nouvelles technologies, Hussein Chalayan aime surprendre en intégrant des matières ou des techniques (robes digitales lors du défilé 2007-2008) aussi inattendues qu’inventives. L’exposition met en lumière son travail de créateur de mode avant-gardiste, grâce à des pièces emblématiques et à une scénographie bien orchestrée, signée Block Architecture.

Collection After Words A-H 2000

De collection en collection, il raconte sa formation intellectuelle, dévoile ses origines multiculturelles et s’interroge sur le monde. Ses influences font référence à son histoire personnelle, empreinte de voyages et de déracinements, et aux problèmes de société comme les conflits dans le monde.
Hussein Chalayan cherche dans de multiples disciplines artistiques de féconds dialogues qui oscillent entre poésie, quête de sérénité et vivacité des mouvements. Il explore constamment de nouveaux champs de réflexion, s’interroge sur l’habit comme sur le corps qui le porte, redéfinit le contour du vêtement comme son rôle social n’oubliant jamais de rappeler que l’environnement tient, dans son travail, une place aussi importante que la recherche formelle.

Collection Kaikoku A-H 2011

L’exposition présentée sur deux niveaux, sans être chronologique, est un décryptage de l’univers du créateur. Au premier étage sont présentées les collections qui constituent le fondement de sa pensée, celles qui interrogent les barrières politiques, culturelles, religieuses, géographiques et techniques.
Le deuxième étage met davantage l’accent sur les notions de mouvement : déplacement du corps, migrations et vitesse…

Collection Between P-E 1998

Les Arts Décoratifs – Mode et textile
107, rue de Rivoli
75001 Paris
Du mardi au dimanche de 11h à 18h, le jeudi nocturne jusqu’à 21h.