C’est le nom donné à cette longue chemise liquette aperçue sur bon nombre de défilés du printemps et qui préfigure l’une des tendances fortes de la saison. Qu’on se le dise, la chemise d’homme s’impose partout et avec tout. Il faut dire que cette pièce à la fois minimaliste, chic et intemporelle, constitue une vraie toile vierge, propice à toutes les variations stylistiques.

Défilés Balenciaga, Ralph Lauren, Diane von Furstenberg, P/E 2011

On piquera au défilé Balenciaga, l’idée d’interpréter la chemise tomboy dans un esprit boyish chic parfaitement dans l’air du temps. Les audacieuses s’inspireront directement des silhouettes imaginées par Nicolas Guesquière et oseront l’associer à un blazer noir et un short en cuir. Les plus sages se concocteront un look masculin-féminin soft et trendy en l’associant à un pantalon 7/8, une paire de derbies et un Fedora estival.

On adoptera également sans modération la proposition de Ralph Lauren en osant la chemise tomboy version robe, portée jambes nues et rehaussée de sublimes sandales hautes. On pourra aussi la resserrer à la taille par un lien en corde ou à pompons. Enfin, les belles urbaines aimeront l’esprit baroudeuse chic des silhouettes du défilé Diane de Furstenberg et associeront leur longue liquette à un pardessus d’été léger et un sac XL à l’imprimé ethnique.

Et si la chemise tomboy a déjà quitté les catwalks pour faire son apparition sur tous les portants des spots de mode en vue, c’est qu’elle constitue une tendance parfaitement démocratique, nous conférant en un rien de temps, une allure simple et fraîche, adaptable à tous les styles.