Bohème chez Sonia Rykiel, trendy chez Christopher Kane, fresh chez Marc Jacobs, futuriste chez Margiela, le rose sous toutes ses formes fut plébiscité lors des derniers défilés du Printemps-Eté, induisant ainsi l’une des tendances fortes de la saison. Mais comment passer des défilés à la rue et s’approprier une couleur pas facile, longtemps cantonnée aux dressings de poupées des petites filles modèles?

Pink 3 Le nouveau rose

Défilés Sonia Rykiel, Christopher Kane, Marc Jacobs, Maison Margiela

L’on vit ce printemps, la tonalité chamallow s’inviter sur tapis rouge et deux beautés du septième art se l’approprièrent de la plus jolie manière qu’il soit. Diane Kruger, plus edgy que jamais, opta pour une toilette Christopher Kane, mixant ainsi rose et dentelle, ses escarpins turquoise finissant de styliser une silhouette des plus pointues. La pétillante Léa Seydoux quant à elle, fit de la montée des marches cannoises un hymne à la rétro attitude. Toute de Louis Vuitton vêtue, elle arborait une robe à petites manches ballon, s’évasant en une corolle mutine. Ces deux fashionistas firent tomber les dernières réticences de celles pour qui rose et élégance ne pouvaient dialoguer.

Pink 2 Le nouveau rose

Léa Seydoux et Diane Kruger, éclatantes en rose

Et la rue ne tarda pas à leur emboiter le pas, le rose s’assumant comme une couleur pimpante parfaitement réjouissante pourvue qu’elle soit délestée des gimmicks vulgaires chers à Cathy Guetta (entendez l’argent, le doré, le moulant, le strech, les plateformes trop lourdes, les cheveux peroxydés).

Pink 4 Le nouveau rose

Dans la rue, le rose se porte subtilement casual...

On copiera dès lors sans modération le mix frais t-shirt rose flashy/veste casual et néo-capeline, aperçu sur une modeuse en vue, ou encore les silhouettes tout en camaïeu de roses proposées sur les looks de l’e-shop Zara.