Il est vrai qu’à priori, la question peut sembler incongrue sur un site de mode. Et pourtant… Il y a quelques semaines de cela, les féministes françaises relançaient, remontées à bloc, le débat égalité homme-femme et obtenaient que le terme Mademoiselle soit définitivement retiré des formulaires administratifs. Au nom de l’équité, bien-sûr, la désignation « Monsieur » englobant, elle, tout autant l’homme marié que le jeune homme observant pousser ses premiers poils de barbe.

Mesdemoiselles Chanel, Sagan et de la Falaise

Que faut-il penser de cette petite révolution, au final, pas si anodine ? Chez Coco Montaigne, nous nous sommes souvenues de sublimes « Mademoiselle », qui avaient fait de leur civilité une force, une singularité puissante. Françoise Sagan, Gabrielle Chanel, Loulou de la Falaise, ne resteront-elles pas d’éternelles Mademoiselle dans nos mémoires collectives? De magnifiques affranchies, pionnières, créatives, et follement libres ? Etre égaux en droit, la question ne se pose pas, mais faut-il pour autant se rêver identiques ?

Un « Mademoiselle » n’est-il pas justement la part de légèreté d’une femme, un petit supplément d’âme et d’identité, un dernier pied de nez à une société policée? Devrons-nous toutes désormais faire front commun, que nous soyons ou pas passées devant Monsieur le Maire ? Cette décision n’est-elle pas au final une régression, le terme Mademoiselle désignant avant tout, et quel que soit son âge, une femme libre et affranchie de tout lien, de tout engagement ?

Le débat est complexe et de part et d’autre, les arguments se tiennent. Qu’en pensez-vous ?