En ce début de semaine, autorisons nous un petit coup de gueule: trois incontournables papesses du style commencent sérieusement à nous ennuyer. Aussi charmantes, fraiches et délicates soient-elles, force est de constater que les dernières tenues arborées par Sofia Coppola, Alexa Chung et Nathalie Portman nous laissent franchement perplexes, voire dubitatives…

Nathalie Portman, Alexa Chung, Sofia Coppola

En effet, qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête de la jeune surdouée découverte par Luc Besson, et par ailleurs égérie du parfum Miss Dior, pour fouler, le 17 novembre dernier, le tapis rouge de la première de son nouveau film, en chemise boutonnée et col V rouge, une tenue qu’aurait boudé la plus sage des pensionnaires d’un établissement de jeunes filles?

Certes, le style preppy fait un carton depuis plusieurs saisons maintenant, et il est en quelque sorte la marque de fabrique de nos trois fashionistas. British côté Alexa, il se veut sage chez Sofia et un tantinet plus glam sur Nathalie. Chez Coco Montaigne, nous le mettons à l’honneur bien souvent dans sa version légèrement twistée, conjuguée à la sauce boyish ou rockabilly, et toujours accessoirisé.

Alexa Chung, Sofia Coppola

Mais ici, en looks preppy franchement premier degré, nos célèbres modeuses frôlent la faute de gout et pire, nous font bailler d’ennui. A vouloir à tout prix jouer la carte low profile, nos talentueuses égéries font un contre-sens. En souhaitant se démarquer sans finesse des tenues de barbies brunchingées arborées par leurs consoeurs de red carpet, elles ne nous offrent, au final, que les silhouettes inhibées et gauches des petites filles qu’elles ne sont plus.