Depuis le départ de Carine Roitfeld de la direction du magazine Vogue, en décembre dernier, Emmanuelle Alt, sa nouvelle et inspirante rédactrice en chef était restée plutôt discrète quant à l’orientation éditoriale qu’elle souhaitait donner au magazine. Mais voilà que la belle parisienne sort de son silence dans une interview accordée à la version online du Vogue américain.

On y apprend, que celle qui fut la talentueuse styliste du magazine durant ces dix dernières années, n’aspire pas réellement à continuer de pousser la jeune création française : « Personne n’a réellement émergé à ce jour, assure-t-elle, et il semblerait que New York soit plus encline à révéler les talents des jeunes designers.».  Soit…

On peut également lire qu’une plus grande place sera faite à la beauté et que l’accent sera mis sur la tendance et l’innovation dans ce secteur qui fut l’un des piliers du célèbre magazine dans les années quatre-vingt. La nouvelle directrice nous assure également vouloir mettre à l’affiche (entendez à la  Une) plus de visages français, à l’instar des actrices et muses Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg, ce qui ne manquera pas de plaire aux annonceurs historiques du magazine. Enfin, les collaborations devraient se poursuivre avec les photographes qui ont fait les heures de gloire du Vogue Paris, Mario Testino, David Sims, Bruce Weber, Mert and Marcus. Côté visages, la jeune quadra dit aimer plus que tout travailler avec Daria Werbowy et Kate Moss, que cette styliste dans l’âme souhaite pouvoir continuer d’habiller lors de séries mode qu’elle ne veut « ni trop sexy, ni trop provocantes »…

Si l’on souhaite toute la réussite du monde à celle dont les looks continuent d’inspirer inlassablement la fashion sphère, on ne peut s’empêcher de regretter la tiédeur de ses propos, dont il émane un sentiment ambigu, plus proche d’un discours formaté à l’égard des marques qui font vivre le magazine que d’un réel parti pris éditorial. Le prochain numéro de Vogue signé Emmanuelle Alt, sortira en Avril prochain.