Loin des semis Liberty et des imprimés discrets, les créateurs ont décidé de mettre l’imprimé photo à l’honneur cette saison. Moins abstrait que la rayure ou le carreau, moins premier degré que les messages ou les logos, la photo laisse libre court à la fantaisie, imprimant instantanément sur la silhouette son univers particulier.

En 2012, on oubliera la photo cheap de sa rock star préférée, au profit de paysages exotiques, plages des caraïbes et hibiscus multicolores (vu chez Dries Van Noten), ou déferlantes bleu azur (chez Jimmy Choo). Exprimer sa créativité pour mieux affirmer son tempérament et sa personnalité, voilà l’attitude à adopter dès le printemps prochain.

Dès lors, les tops de la nouvelle collection The Kooples, ont tout pour séduire les globe trotteuses en goguette. Leurs énormes imprimés animaliers, rock à souhait, infuseront ce qu’il faut de caractère aux tenues sages de la saison.

Dans la pratique, ils apporteront leur touche wild à un gentil slim pastel, un twist roots à une jupe tube sans histoire, et encanailleront le soir un ensemble veste/pantalon de smoking rehaussés de sublimes escarpins. Une règle d’or cependant: éviter tout mix d’imprimés hasardeux et ne porter que de l’uni. Alors, prêtes à jouer les wild girls?

Tops The Kooples, Collection Printemps Eté 2012 actuellement en magasin, 95€.