Chez Coco Montaigne, les dressings débordent de souliers créatifs et haut perchés. Mais à l’approche du week-end, chevilles et malléoles elles aussi, réclament un temps mort. Pas question pour autant de céder à l’appel des Birkenstock portés en hiver (oui oui, les modeuses les enfilent avec des chaussettes…), ou  à celui du retour tonitruant des Air Max que nous enfilions pour aller au stade au siècle dernier.

Pour nous, les alternatives douces et urbaines à ces aberrations shoesesques se nomment derbies ou slippers. En silhouette garçonne, en total look denim ou en duo pantalon 7/8 en laine et sweat moelleux, le plat nous séduit et nous donne fière allure.