Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je suis souvent atterrée par la manière dont la mode est mise en scène sur les grands sites e-commerce: expressions atones, pauses et coiffures peu naturelles, visages coupés, et surtout un manque criant de modernité. Comme si l’image n’était là que pour montrer un vêtement dénué de vie (avec plus ou moins de réussite d’ailleurs) sans jamais l’incarner.

Un parti pris assez incompréhensible lorsqu’on sait l’un des atouts majeurs de l’e-commerce de mode: donner à voir tous les modèles portés (contrairement aux rayons d’un magasin physique) permettant instantanément d’en jauger le tombé, la structure, la coupe. Mettre en scène chaque pièce d’une collection, remplacer les cintres des boutiques par de la chair, et offrir ainsi une expérience vraiment singulière.

faces-11

Dans ce paysage, le site de Zara (mais aussi celui de COS par exemple) sort du rang.  En mixant plans serrés sur les visages des mannequins et plans plus larges montrant le vêtement en mouvement, la marque espagnole inscrit ses collections dans un univers vivant, urbain, ultra contemporain.

L’identification aux vêtements passant par les modèles qui les portent, Zara applique à son e-commerce les recettes de la pub classique. Des égéries fraiches, des beautés singulières et naturelles, des cheveux coiffés/décoiffés comme dans la vraie vie, un maquillage nude où vibre parfois un vrai rouge vif, une attitude positive, un stylisme pointu mais toujours décontracté: le caractère des visages Zara apportent un vrai supplément de style aux vêtements.

(Copyright Zara, Collections Automne 2016)