Si le surréalisme se définit comme un ensemble de propositions (littéraires, artistiques, créatives) irraisonnées, alors force est de constater que la mode de saison a bel et bien perdu la raison! Avec comme figure de proue le désormais célèbre oeil de Kenzo, les campagnes de l’automne hiver font la part belle aux rêves et à la pensée inconsciente.

De la rosace de pulls vue chez Sonia Rykiel, aux photographies de William Wegman pour Acne, en passant par les nombreux visuels griffés Kenzo, la mode s’offre une escapade joyeuse au musée, jouant à l’envie des codes du surréalisme, imprimant une vision nouvelle, ludique, spontanée et parfaitement irrationnelle. Elle se réinvente totalement, infligeant par la même un sérieux coup de vieux aux traditionnelles campagnes du luxe et à leurs ennuyeuses égéries.